Comprendre la prise de poids à la ménopause

Entre 20 et 50 ans, une femme prend en moyenne 11 kilos et, entre 45 et 55 ans, une sur deux se plaint d’avoir pris du poids. Les personnes plus minces ne sont pas épargnées.
Certes, une alimentation déséquilibrée et le manque d’exercice contribuent à la prise de poids et à des modifications de la silhouette, mais les dérèglements hormonaux liés à la pré-ménopause (autour de 45-50 ans) accentuent ces changements.

 

Les variations hormonales et le vieillissement naturel de l’organisme ont une implication reconnue dans l’accroissement de l’adiposité. Les hormones exercent une puissante influence sur la distribution des graisses corporelles. En pré-ménopause les femmes vont subir les aléas de l’insuffisance d’œstrogènes avec les bouffées de chaleur et ceux de l’excès d’oestrogènes avec la rétention d’eau et les graisses en surplus. A la ménopause le corps de la femme se « masculinise », passant de la forme gynoïde à la forme androïde, les graisses migrent vers le ventre augmentant le tour de taille.

 

 

En résumé

La prise de poids à la ménopause est naturelle, le corps a besoin de moins de calories qu'avant. Il va donc falloir surveiller les apports caloriques et augmenter les dépenses en intégrant régulièrement une activité physique.
 

ménofémina